Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal du stage de printemps 2010 / 6

23 Avril 2010, 17:11 Peinture - format stage Techniques formelles

Celui qui ôte est un artiste. Celui qui ajoute est un enjoliveur.

Nietzsche (1844-1900)

 

Jour 6 – Moins = Plus

 

Composez une peinture d’après celle d’hier en l’imaginant 5 ans après : plus simple, plus légère, plus frugale.

 

Peintures de Catherine Morthelier

Peintures de Catherine Morthelier

Peintures de Lilia Salinesi-Chamakh (cliquez pour voir en entier)Peintures de Lilia Salinesi-Chamakh (cliquez pour voir en entier)Peintures de Lilia Salinesi-Chamakh (cliquez pour voir en entier)

Peintures de Lilia Salinesi-Chamakh (cliquez pour voir en entier)

Peintures de Monic André (cliquez pour voir en entier)Peintures de Monic André (cliquez pour voir en entier)
Peintures de Monic André (cliquez pour voir en entier)

Peintures de Monic André (cliquez pour voir en entier)

Peintures de Régis Carré (cliquez pour voir en entier)Peintures de Régis Carré (cliquez pour voir en entier)
Peintures de Régis Carré (cliquez pour voir en entier)

Peintures de Régis Carré (cliquez pour voir en entier)

Au long de ces 6 jours de stage, les peintures se sont succédées en relation les unes avec les autres. L’art de la composition en peinture ne se pense pas qu’à l’intérieur de chaque tableau, mais dans la relation qu’ils peuvent entretenir entre eux. Relation où la question de l’écoulement du temps compte. Qu’il s’agisse d’une semaine comme ici, d’une année, ou de toute une vie. Quand vous peignez, pensez à la généalogie de vos peintures, leurs relations de filiation, intéressez-vous à celle d’hier comme à celles d’avant-hier etc. Ne les abandonnez-pas. Regardez-les, pensez à elles pour concevoir plus intensément celle d’aujourd’hui. L’intensité de votre peinture se nourrit de la conscience de toutes celles qui l’ont précédée.

Le temps n’épargne pas ce qu’on a fait sans lui.

François Fayolle (1774-1852)

Une heure n’est pas une heure. C’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et de climats.

Marcel Proust

commentaires

Haut de page