Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Echafauder des peintures (I)

1 Mai 2018, 11:43 Peinture - format stage Peinture & écriture Techniques matérielles

Echafauder des peintures (I)Echafauder des peintures (I)
Echafauder des peintures (I)Echafauder des peintures (I)

Et il est facile également de couper l’accès aux couches les plus profondes de l’esprit qui a besoin de la répétition, de la logique apparemment obscure et de la poésie pour se connaître lui-même.

Richard Baker, Introduction à Esprit Zen, esprit neuf de Shunryu Suzuki (1997)

Stage printemps 2018 - Page 1 / 5

Cette année, le stage de printemps (15 au 20 avril 2018) s’est déroulé sur un rythme différent : au lieu d’un sujet par jour, avec en parallèle une « peinture en six jours », dont l’énoncé est échelonné sur la durée du stage, ce sont plusieurs peintures qui ont été commencées le premier jour, puis continuées tout au long du stage. Chacune de ces peintures évoluait ensuite selon sa propre logique interne, ou en relation avec les autres.

1ère composition proposée, à réaliser en 3 étapes sur 3 jours :

 

Verser un mot

 

1ère étape
À base de coulures : écrire un mot simple, suivi d’un point d’exclamation ou d’interrogation. Ce mot est tracé sans pinceau ni autre outil, simplement en versant de la coulure liquide. L’écriture du mot en plusieurs étapes, avec séchage des coulures entre chaque, s’impose pour que les coulures ne partent pas dans tous les sens en rendant le mot illisible. Une lisibilité trop évidente doit être cependant évitée : il s’agit de faire une peinture, pas d’écrire un slogan. C’est l’effet graphique obtenu par cette méthode d’écriture qui doit donner l’essentiel de son expressivité au mot choisi.

 

2ème étape
Gainer les coulures, dans les parties qui forment les lettres, avec un liseré coloré. Ce liseré vise à épurer le tracé tremblé de la coulure, et à améliorer la lisibilité de chaque lettre en soulignant seulement ses parties caractéristiques.

 

3ème étape

Terminer cette composition commencée avec les aléas des coulures, par une reprise en main du motif basée sur l'aplat, le lisse, le net.

"Envie !", par Evelina Nichanian

"Envie !", par Evelina Nichanian

"Che !" par Elisabeth Menir

"Che !" par Elisabeth Menir

"Loi !" par Elisabeth Menir

"Loi !" par Elisabeth Menir

"Pi ?" par Jacqueline Sabbah

"Pi ?" par Jacqueline Sabbah

"Coa" par Lyliane Pfeifle

"Coa" par Lyliane Pfeifle

"Paix" par Magda Rebutato

"Paix" par Magda Rebutato

"? Vie" par Magda Rebutato

"? Vie" par Magda Rebutato

"Vie ?" par Martine Poirier Malzard

"Vie ?" par Martine Poirier Malzard

"Oh !" par Odile Montet

"Oh !" par Odile Montet

"Eh Bin !" par Phil Clerc

"Eh Bin !" par Phil Clerc

"Qui" ou "Oui" par Sylvie Sciancalepore

"Qui" ou "Oui" par Sylvie Sciancalepore

Echafauder des peintures (I)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page