Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

230. Le squelette et la chair d’une peinture

4 Octobre 2018, 10:15 Peinture - format cours Techniques matérielles Collage

L’imaginaire n’est jamais, et n’a pas à être, quelque chose qui s’ajoute au réel, s’oppose à lui, le contredit ou l’estompe. C’est toujours la réalité elle-même qu’il faut rendre imaginaire.

Roger-Pol Droit, 101 expériences de philosophie quotidienne, 01/2001.

 

Préparez une collection de 6 matériaux texturés, collables à l’acrylique, exclusivement de récupération, tels que :


Carton plat ou ondulé – papier épais plié – filet de fruit ou légume – fils, ficelles, lacets…

 

Les 6 éléments doivent être :

  • De dimensions suffisantes pour occuper un format 50 x 65 cm.
  • De formes différentes pour éviter la monotonie.
  • D’épaisseur semblable, pour permettre des effets d’impression.


Organisez ces 6 éléments sur une feuille. Prévoyez une série de contrastes :

  • Plein / vide
  • Ligne / surface
  • Petit / grand
  • Régulier / irrégulier.

Puis collez vos matériaux avec du liant acrylique.


Ce collage sera ensuite utilisé pour deux effets d’impression, avant d’être finalisé en couleur lui-même :

  1. Impression monotype : préparez sur une autre feuille un fond noir. Enduisez de blanc votre collage pour l’imprimer sur le fond noir.
  2. Empreinte sur peinture humide : préparez sur une autre feuille un fond très coloré et très mouillé, puis déposez aussitôt et brièvement dessus votre collage pour y marquer son empreinte.
  3. Le collage en relief est lui-même ensuite peint, avec effets de coulures, essuyages, délavages.

 

Après ces premières étapes, vous pouvez compléter par un travail graphique et précis le collage et l’empreinte sur peinture humide. Pour cela, vous vous appuyez sur les formes et contours existants ou vous en créez de toutes pièces, comme s’il s’agissait de faire apparaître le squelette de la composition sous la chair de la couleur.

 

Marie Kresser-Verbois : monotype et empreinte sur humide

Monotype

Monotype

Empreinte sur humide à partir du même collage ayant servi à produire le monotype au-dessus

Empreinte sur humide à partir du même collage ayant servi à produire le monotype au-dessus

Martine Lucy : monotype et collage peint

Monotype

Monotype

Collage ayant servi à produire le monotype, mis en couleur.

Collage ayant servi à produire le monotype, mis en couleur.

Chantal Lévêque : monotype complété par un collage.

230. Le squelette et la chair d’une peinture

Michelle Brycman, monotype complété en couleur.

230. Le squelette et la chair d’une peinture

Elise Desvaux Nsongo, monotype détouré par un lavis de bleu.

230. Le squelette et la chair d’une peinture

Chon : monotype, empreintes sur humide, et collage en relief peint.

Monotype complété en couleur

Monotype complété en couleur

Empreintes sur humide
Empreintes sur humide

Empreintes sur humide

Collage en relief, ayant servi à produire monotype et empreintes sur humide, mis en couleur.

Collage en relief, ayant servi à produire monotype et empreintes sur humide, mis en couleur.

Catherine Turpin : monotype avec deux passages successifs légèrement décalés, et empreinte sur humide.

Monotype

Monotype

Empreinte sur humide

Empreinte sur humide

Ariane Lacroix : 3 monotypes.

230. Le squelette et la chair d’une peinture
230. Le squelette et la chair d’une peinture
230. Le squelette et la chair d’une peinture
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page