Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peinture sans contact ?

9 Mai 2019, 13:59 Peinture - format stage Techniques matérielles

Je m’intéresse à ce qui m’échappe, non pas pour l’arrêter dans son échappée, mais bien au contraire pour expérimenter « l’insaisissable ».

Ann Veronica Janssens (Expo Dynamo, Paris 06/2013)

Début du compte-rendu, en textes et en images, du stage de peinture de printemps 2019 en Bourgogne.

Au cours d’un stage, différents sujets et techniques de peinture sont abordés jour après jour. Un premier sujet est consacré à une création qui se développe au long de la semaine : la « peinture en six jours » Un second sujet est le point de départ d’une autre série de peintures : à partir d’une idée lancée le premier matin, chaque jour suivant voit arriver une nouvelle proposition en résonance avec ce qui a été créé la veille. La composition d’une peinture tient compte de ses équilibres internes, mais aussi de la relation avec celles qui l’ont précédé. Son format est défini par sa surface, mais aussi par le temps de son élaboration. De l’instantané à la durée, le temps est un matériau dont chaque peintre doit savoir se servir.

Jour 1 — Dimanche 21 avril 2019

Vous allez réaliser sur une feuille format raisin, ou une demi-feuille, une image schématique représentant une personne en train d’appeler, discrètement ou vivement. On peut penser au « Cri » de Munch, mais là il s’agit d’une image moins dramatique : appel, et non cri.


Cette image ne va pas être tracée au pinceau, au crayon ou avec un autre outil : c’est en versant de la couleur liquide avec les moyens du bord que vous allez produire cette composition. Aucun outil n'est en contact direct avec le papier. Ce qui, en amont, nécessite de penser à l’objet permettant de verser de la couleur avec un minimum de précision, au besoin en bricolant un bec verseur artisanal. Il ne s’agit pas non plus d’un exercice de coulure, le papier reste à plat sur la table.

 

Puis vous allez réinterpréter ce dessin au pinceau, à la brosse ou au couteau, en lignes fermes et rigides mais sans changer sa structure.


Ainsi, la personne qui sait dessiner, et celle qui ne sait pas, se trouvent peu ou prou à égalité. L’exercice est  comparer à celui consistant à tenter de communiquer dans un pays étranger dont on ne connait ni de près, ni de loin, la langue ou la culture.

 

Compositions de Marianne Le Bideau

Compositions de Marianne Le Bideau

3 peintures de Sylvie Sciancalepore
3 peintures de Sylvie Sciancalepore
3 peintures de Sylvie Sciancalepore

3 peintures de Sylvie Sciancalepore

Peinture de Paule Quinzoni

Peinture de Paule Quinzoni

Composition de Paule Quinzoni

Composition de Paule Quinzoni

2 compositions d'Elise Desvaux Nsongo
2 compositions d'Elise Desvaux Nsongo

2 compositions d'Elise Desvaux Nsongo

Composition d'Elise Desvaux Nsongo

Composition d'Elise Desvaux Nsongo

Peinture de Madeleine Molinier-Sergio

Peinture de Madeleine Molinier-Sergio

Peinture de Magda Rebutato

Peinture de Magda Rebutato

2 compositions d'Evelina Nichanian
2 compositions d'Evelina Nichanian

2 compositions d'Evelina Nichanian

Composition de Jacqueline Sabbah (I)

Composition de Jacqueline Sabbah (I)

Composition de Jacqueline Sabbah (II)

Composition de Jacqueline Sabbah (II)

2 compositions de Brigitte Pouillard
2 compositions de Brigitte Pouillard

2 compositions de Brigitte Pouillard

Composition d'Elisabeth Menir

Composition d'Elisabeth Menir

2 compositions de Colette Roullin
2 compositions de Colette Roullin

2 compositions de Colette Roullin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page