Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

96. Ouverture et abîme

23 Janvier 2013, 11:23 Techniques formelles

96-Alexandra-Aubin-2009-07-09Le chaos, mot grec, signifiait à l’origine : ouverture et abîme, c’est-à-dire  libération. (Francis Ponge)

Soit une feuille de format 50 X 65 cm, prise verticalement. Vous la partagez en deux parties égales, et vous tracez un cercle au milieu, de 10 cm de rayon. Vous masquez ce cercle et une moitié de la feuille pour réserver du papier vierge. Sur la partie non masquée, c’est le chaos, vous en faites « trop » : mortier, sable, transferts, projections de couleurs, couleurs inhabituelles, voire dissonantes. Tout en utilisant des caches pour canaliser ce déluge d’effets.

Puis vous dégagez la partie masquée pour, sur la partie vierge, composer une remise en ordre du chaos voisin, uniquement au moyen de la peinture, sans collage ni apport de matières. Le cercle, lui, est laissé vide.

Propositions :

  • Reproduction en miroir des formes chaotiques, en les simplifiant, en les rendant plus graphiques, en harmonisant les couleurs.
  • Reproduction en trompe-l’œil du chaos.
  • Continuité avec le chaos, allant en se tempérant.

L’important est de créer une relation entre la partie chaotique et la partie construite. Que cette relation soit d’imitation, de domestication, de négociation ou autre registre à imaginer.

L’ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l’imagination. (Paul Claudel)

 

(Sujet réalisé en stage au Fay,  jeudi 9 juillet 2009)

Ci-dessus, peinture d'Alexandra Aubin

Ci-dessous, peintures de Brigitte Fenech, et Chantal Watine

96-Brigitte-Fenech-2009-07-09.jpg

 

96--Chantal-Watine-2009-07-09.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Riembault 28/01/2013 18:31

J'aime la fulgurance de la partie droite du tableau d'Alexandra, après l'évocation du noir de la prison et des larmes de ciel qui espèrent. Quelle belle imagination ! richesse de tendresse
foisonnante!

jacqueline chesta 26/01/2013 11:43

Belle idée que celle du chaos à reconstituer, Yves, l'histoire d'une vie...j'aime bien les deux propositions présentées et j'ai eu plaisir à retrouver la peinture de Yolande Bernard, que j'avais
appréciée en stage il y a quelques années. Je suis partie sur d'autres pistes que le métro et recherche la lumière de la louisiane en ce moment. Histoire de me ressourcer. Bonne continuation et
merci pour tes idées de création.

Haut de page