Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gymnastique du sens, ou des mots aux formes / 2

1 Décembre 2011, 18:36 Peindre en liberté n°1 - Réédition en ligne

Transcription picturale de phrases poétiques (TPPP) ◊◊

Exemple: « la fête foraine, figée à midi, accueillait qui encore: des noirs visiteurs. »

Chercher dans la structure de la phrase une piste pour organiser la composition. Ici, le texte est découpé en 4 parties courtes qui permettent d'imaginer une mise en page également découpée :
manèges / sol / ciel / fanions / silhouettes.
Ce découpage, souligné, arrêté par des cernes blancs, contribue aussi a exprimer l'idée d'immobilité ("figée à midi").
Les notions de "fête foraine" et de "midi" sont rendues par le choix des couleurs à la fois bariolées et saturées.
L'opposition "fête foraine" "noirs visiteurs" est bien traduite par cet accord paradoxal de couleurs gaies et de formes sans aucune effusion.

Vaillant-PL1-p.69b.jpg

Richard Vaillant

 

Voilà d'autres phrases. À vous de jouer:

- La Iisse carapace du zèbre bouscule l'étalage de légumes.
- L'accablante volupté de la fête pèse sur l'ordre du jardin.
- L'immense odeur de la chair parfumée remplit l'espace écrasé de soleil.
- Entendez-vous, contre ce rocher, la chatouille excitée des petits dans le courant d'air ?
- Le désordre calculé des sombres masses écrase la perplexité des causes fragiles.
- Dans son aéroplane mouillé, il ne pouvait pas dormir.
- La promenade troublait les enfants dans leur cage.
- Dans l'appentis percé de minces rais de lumière s'entassent les souvenirs en dur.
- Dans le soir, les maisons soyeuses aux fenêtres fixent les passants soignés.
- Contre le mur suintant de la cave, l'inca entassait son bien.
- À Pernambouc ne restait plus, passé 11h, que le soleil.
- La guenon à l'agonie gagna la lagune où l'iguane noyé flottait.
- L'inhabileté aiguë de l'aigle heurtant les vantaux du musée clos.
- Ratant son accostage, raclant le parapet, il dénonce le mousse essoufflé sur le quai.

 

TPPP : variante n° 1 ◊◊
les mots sont donnés les uns après les autres, sans que soit connu leur enchaînement. Et sont illustrés en une minute, chacun successivement. la poignée de croquis ainsi obtenue sert de base à la composition.

TPPP : variante n° 2 ◊◊
En face de chaque mot, inscrire: forme, couleur, dimension, emplacement. Puis composer à partir de ces définitions.

Portrait chinois ◊◊◊
Se représenter sous la forme d'un paysage, d'une nature morte, d'une composition abstraite, etc. Si vous n'êtes pas sûr de vous, faîtes quelqu'un d'autre.

L'analphabète ◊◊◊
Vous êtes dans un endroit que vous devez quitter, en laissant un message à une personne de connaissance mais ne sachant pas lire, de façon qu'elle comprenne que vous êtes passé par là.

(II est possible de compléter cet énoncé avec les données matérielles et formelles d'un autre exercice).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page