Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mouvement du temps

20 Mars 2011, 16:06 Peindre en liberté n°2 - Extraits

Chapitre VI. C - Exercice n°132- 09/1997

Quand on parle de « peindre le mouvement », on traduit souvent par « peinture mouvementée ». Pourtant, quand on est peintre, on n’est pas toujours quelqu’un d’agité. Le mouvement peut être lent et posé. J’ai le souvenir d’un film qui montre un peintre ayant planté son chevalet devant un oranger et s’appliquant tranquillement, heure par heure, jour après jour, à peindre le mouvement de la lumière, le lent développement des bourgeons, des feuilles et des fruits sur son arbre*. Tentez l’expérience. Choisissez un sujet retenu, au développement aussi paisiblement inscrit dans la durée, par exemple ce que vous voyez de votre fenêtre : chaque jour, avec les variations du temps, les déplacements des personnes et des choses, rien n’est jamais pareil. Dessinez régulièrement, sans changer de toile plusieurs semaines d’affilée, tout ce qui passe et change dans le cadre que vous avez circonscrit. Peignez chaque variation en transparence, au moyen de glacis. Vous avez là le moyen d’interpréter le plus beau des mouvements, le mouvement du temps.

*Le songe de la lumière, film de Victor Erice et Antonio Lopez (le peintre)

(Ce texte, extrait de Peindre en liberté n°2, est aussi paru dans Artistes magazine n°69)

Pour commander cet ouvrage
ou d'autres publications d'Yves Desvaux Veeska

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

GUIGNARD SIMONE 21/11/2014 10:21

Je viens de parcourir ce site -
Je suis émerveillée de ces approches sur l'étude de la matière.
J'ai pris des cours sur ces manières de procéder. Vos articles confirment
les méthodes apprises
Elles sont nettes et très enrichissantes
S. guignard

Peintures idées de peintures graines de peinture 21/11/2014 18:16



Merci de votre commentaire. Je serais curieux de connaître votre peinture...


Cordialement,


Yves Desvaux Veeska



Haut de page