Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les médiums et autres produits rusés

15 Novembre 2010, 11:59 Peindre en liberté n°1 - Réédition en ligne

Gastineau-p13À l'acrylique proprement dite peuvent s'ajouter de nombreux médiums et autres produits rusés pour en changer l'aspect.

LES MÉDIUMS
(Produits se mélangeant à l'acrylique)
Eau : pour - tout bêtement - faire du lavis, c'est-à-dire peindre à l'eau colorée. Effet proche de l'aquarelle.
Gel: pour donner transparence et brillance une fois sec, pour des épaisseurs sans opacité, avec des effets de touche. Dilué, peut servir de vernis.
Caparol : a la même fonction que le gel mais sert aussi de colle et de liant pour les pigments purs en poudre.
Colle à papier-peint : pour obtenir de la transparence pour moins cher mais sans brillance, en gardant aussi des effets de touche.
Retardateur : pour ralentir le séchage et faciliter ainsi les modelés, Mais peut ternir les couleurs. Je ne m'en sers jamais, je n'aime pas qu'on me retarde.

LES VERNIS
(Produits se superposant à l'acrylique)
Vernis brillant, satiné ou mat : pour vernir brillant, satiné ou mat, c'est imparable. Certains vernis pour acrylique sont à l'essence de térébenthine: préférer absolument les vernis à l'eau.

LES DESSOUS
(Produits préparant le support)
Modeling-paste : poudre de marbre dans une émulsion, à mélanger avec du gel, pour obtenir un relief dur et sculptable. En couche peu épaisse pour préserver l'adhérence au support.
Pâte à bois : joue le même rôle que le modeling-paste, avec un autre aspect. Attention aussi à l'adhérence.
Papier mâché : une couche de colle à papier-peint, une couche de papier, une couche de colle à papier-peint. En triturant le papier (plis, déchirures), en variant les textures (kraft, soie, journal, essuie-tout...), les effets de relief - secs en 24 h - sont nombreux et variés.
Mélanges d'acrylique avec n'importe quoi : sable, paillettes, débris divers : l'acrylo-vinylique en épaisseur forme une gangue qui retient tout ce que vous y déposez. Pour l'adhérence, veillez quand même à l'équilibre entre le poids du support et ce qu'il supporte.

LE SOLVANT
(Produit dissolvant l'acrylique)
Le solvant de l'acrylique est l'acétone. Utile pour nettoyer les taches, ou les pinceaux sur lesquels on a laissé la peinture sécher, Mais vous pouvez aussi utiliser ce produit toxique et malodorant pour attaquer subtilement des surfaces peintes et leur donner une sorte de patine louche.

ENCORE DEUX MATÉRIAUX
La colle rubber-cement prévue pour des collages délicats, repositionnables et sans taches sert également pour des effets graphiques « en réserve» : on étale de la colle; une fois sèche, on peint; la peinture sèche à son tour, on gratte; à l'emplacement de la colle, la peinture s'enlève.
Cet effet de travail en réserve s'opère avec plus de précision (dessin à la plume) avec du drawing-gum. À condition de ne pas recouvrir en pâte, seulement en lavis.

YDV-PL1-p.12-&-74

YDV-PL1-p.12b

En haut : peinture de Martine Gastineau (1991)

Ci-dessus, peintures d'Yves Desvaux Veeska (1980)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page