Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Martine Smagghe

23 Mai 2017, 00:30 Pages personnelles

Il y a souvent quelque chose de tremblé dans la peinture de Martine Smagghe. Une forme de tremblé qui pourrait évoquer le friselis du vent sur l’eau, sur une feuille, et d’ailleurs elle peint avec de la peinture à l’eau sur des feuilles. Et sans doute qu’elle emmène toujours un peu de vent avec elle pour donner ce mouvement à son pinceau, peut-être même utilise-t-elle des pinceaux à voile : la fantaisie de ses peintures le donne à penser. Aussi, ne les regardez pas de trop près, ni trop longtemps, sinon vous risquez de ressentir des chatouilles au niveau de l’œil, qui peuvent descendre jusqu’au cœur. Mais ça fait du bien.

 

Martine Smagghe, peintures 2013
Martine Smagghe, peintures 2013Martine Smagghe, peintures 2013
Martine Smagghe, peintures 2013Martine Smagghe, peintures 2013

Martine Smagghe, peintures 2013

Martine Smagghe, peintures 2011Martine Smagghe, peintures 2011
Martine Smagghe, peintures 2011Martine Smagghe, peintures 2011
Martine Smagghe, peintures 2011Martine Smagghe, peintures 2011Martine Smagghe, peintures 2011

Martine Smagghe, peintures 2011

Martine Smagghe, peintures 2007 / 2010
Martine Smagghe, peintures 2007 / 2010
Martine Smagghe, peintures 2007 / 2010
Martine Smagghe, peintures 2007 / 2010
Martine Smagghe, peintures 2007 / 2010
Martine Smagghe, peintures 2007 / 2010

Martine Smagghe, peintures 2007 / 2010

Martine Smagghe, peintures 2006 / 2007
Martine Smagghe, peintures 2006 / 2007
Martine Smagghe, peintures 2006 / 2007
Martine Smagghe, peintures 2006 / 2007

Martine Smagghe, peintures 2006 / 2007

Martine Smagghe, peintures 2005 / 2006
Martine Smagghe, peintures 2005 / 2006Martine Smagghe, peintures 2005 / 2006
Martine Smagghe, peintures 2005 / 2006Martine Smagghe, peintures 2005 / 2006

Martine Smagghe, peintures 2005 / 2006

Martine-Smagghe-2013-167.1Il y a souvent quelque chose de tremblé dans la peinture de Martine Smagghe. Une forme de tremblé qui pourrait évoquer le friselis du vent sur l’eau, sur une feuille, et d’ailleurs elle peint avec de la peinture à l’eau sur des feuilles. Et sans doute qu’elle emmène toujours un peu de vent avec elle pour donner ce mouvement à son pinceau, peut-être même utilise-t-elle des pinceaux à voile : la fantaisie de ses peintures le donne à penser. Aussi, ne les regardez pas de trop près, ni trop longtemps, sinon vous risquez de ressentir des chatouilles au niveau de l’œil, qui peuvent descendre jusqu’au cœur. Mais ça fait du bien.

 

 

Cliquez pour ouvrir l'album

Martine-Smagghe-2013-2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page