Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

120. Transferts etc.

25 Juillet 2013, 11:34 Peinture - format cours Techniques matérielles Collage

La technique du transfert en peinture (rien à voir avec Freud) consiste à déposer sur votre support de papier ou de toile des traces de papier et d’imprimé. Des traces, c'est-à-dire non des images ou des textes entiers et lisibles, mais des fragments traversés d’accidents, comme une sorte de murmure visuel en arrière-plan de votre peinture. Pour cela, vous enduisez de gesso un papier imprimé (journal ou magazine bon marché) et vous le collez sur votre support. Après un temps de prise mais avant le séchage complet, vous décollez. Le papier doit se dédoubler entre une partie qui se retire, et la face enduite de gesso qui reste collée. Les textes ou images apparaissent en miroir avec des manques, des stries, des traces de gesso.

 

Précisions techniques :
•    On peut remplacer le gesso par du blanc acrylique. Ou une autre couleur acrylique. On peut aussi utiliser du liant acrylique, mais si on laisse sécher trop longtemps, on ne peut rien arracher et cela reste un collage.
•    Tous les papiers ne se transfèrent pas de la même manière : d’un journal à l’autre, papier et encre diffèrent, et se transfèrent plus ou moins bien. Les imprimés avec un papier glacé de fort grammage ne se transfèrent pas ou mal (en revanche, ils permettent de bons collages).
•    Le sens dans lequel vous brossez le gesso, et le sens du collage de la feuille, influent sur les effets graphiques obtenus. Pensez à les observer pour les utiliser à bon escient.
•    Si vous avez laissé sécher le gesso trop longtemps pour arracher facilement le papier, passez un tour et attendez encore. Quand la couche sous le papier et vraiment sèche, mouillez la surface de papier et frottez-la pour l’ôter par peluchage.
•    On fait en général le transfert sur du papier blanc, mais les fonds sombres offrent d’autres effets intéressants.

 

Une fois le transfert terminé, on s’en sert en général pour poser un dessin de dessus. Puis on le recouvre de lavis: la couleur transparente est alors animée par la combinaison des traces d’écritures, d’images, de gesso et de papier. Attention à ne pas mettre de peinture couvrante qui masquerait la texture du transfert.

Voir aussi exercice n°16n°90 et page 11 de Peindre en liberté n°1 en ligne.

Ci-dessous, 10 peintures utilisant la technique du transfert.

Peinture de Nathalie Josse

Peinture de Nathalie Josse

Peinture de Françoise Guillemare

Peinture de Françoise Guillemare

Peinture de Jocelyne Colas

Peinture de Jocelyne Colas

Peinture de Lucienne Cywier

Peinture de Lucienne Cywier

Peinture de Kati Kukkasniemi

Peinture de Kati Kukkasniemi

Peinture de Jacqueline Gagnès-Deneux

Peinture de Jacqueline Gagnès-Deneux

Peinture de Martine Lucy

Peinture de Martine Lucy

Peinture de Maïko Combe-Kato

Peinture de Maïko Combe-Kato

Peinture de Françoise Leboullenger

Peinture de Françoise Leboullenger

Peinture de Sylvie Foussier

Peinture de Sylvie Foussier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page